LA LIVRAISON EST GRATUITE POUR TOUTES LES COMMANDES DE PLUS DE 99 EUR

Notre Histoire

1805
Le nom Ghraoui est l'héritage d'une ancienne famille de commerçants damascène qui a fondé son entreprise en 1805. La marque Ghraoui a toujours été associée à la haute qualité et à l'excellence malgré les difficultés politiques qui ont tourmenté son histoire. Le succès et l'héritage Ghraoui ont été transmis d'une génération à l'autre. Bien qu’au cours du XIXème siècle, les activités principales de la famille étaient le commerce de produits de base tels que le sucre, le café, le thé et les fruits, le début du XXème siècle a marqué le début de leur véritable aventure industrielle.
La famille Ghraoui, 1914. De gauche à droite : Sadek Ghraoui (le père de Bassam Ghraoui), Ahmad Ghraoui (le père) tenant Mohamed, Fawzieh dans le dos, Nadim, Mahmoud et Shafik
1900
Au début du XXème siècle, le chef de famille de la 4ème génération, M. Sadek A. Ghraoui, a été un pionnier dans l'introduction de l'artisanat syrien auprès de la communauté internationale. Il représentait les communautés marchandes et commerciales syriennes dans les pays du Levant et dans le monde entier. Sadek Ghraoui était l'un des cinq principaux fondateurs de la société de mise en conserve de fruits et légumes, appelée "Compagnie National des Conserves", qui était la toute première société à actionnariat public, et aussi la plus grande société en Syrie à cette époque. Elle employait plus de 1 000 personnes, ses produits étaient connus en Europe et en Amérique et elle participait à des foires internationales où les produits Ghraoui recevaient de nombreux prix et récompenses, y compris des médailles d'or, de Paris à New York, en reconnaissance de leur dévouement à la qualité et à l'excellence. La Syrie ottomane a été annexée par l'éphémère Royaume arabe de Syrie en 1920, avant de devenir un territoire sous mandat français.
Sadek Ghraoui
Stand Ghraoui représentant les Chambres de commerce et d'industrie syrienne et libanaise à la Foire de Paris en 1931. Des produits en conserve dans des récipients en métal et en verre sont exposés sur le stand.
1930
Sadek Ghraoui lors d'une visite dans une chocolaterie en France, 1931
LE CHEMIN JUSQU’AU CHOCOLAT
En plus de fonder plusieurs autres grandes entreprises - parmi lesquelles la National Sugar Company à Homs et une société cimentière à Damas - Sadek Ghraoui s'est engagé dans diverses activités commerciales: l'importation et la distribution de produits alimentaires l'ont conduit à de nouvelles aventures. Après une visite en France en 1931, Sadek Ghraoui décida d'introduire le chocolat de qualité auprès des consommateurs du Moyen-Orient; pour les habitués des confiseries arabes traditionnelles, le chocolat artisanal était un nouveau délice et une découverte culinaire. Au début, le chocolat en soi n'était pas assez séduisant, donc des ciseaux en argent sterling ou un coupe-lettre en or étaient inclus dans chaque boîte de chocolat pour inciter les gens à acheter cette nouveauté.
Au début, les chocolats Ghraoui étaient fabriqués à partir de blocs importés, de Cacao Barry français et de cacao Lesme anglais d'excellente qualité. À l'époque, le produit Ghraoui le plus populaire était le chocolat au lait aux amandes, qui était vendu dans des boîtes élégantes en bois fines importées d'Autriche.
Les Damascènes commençaient à acheter et à apprécier de plus en plus cette nouvelle friandise ; en peu de temps, le chocolat de qualité est devenu un cadeau très apprécié dans la région du Levant. Une fois que la demande pour ce nouveau produit a augmenté, M. Ghraoui a fait appel à un expert français du chocolat qui a passé 12 ans à Damas. Son rôle le plus important était d’égaler la qualité des chocolats de Ghraoui avec la qualité exceptionnelle des autres produits de Ghraoui, tels que ses fruits confits, qui ont maintenu une superbe réputation depuis le début du XIXème siècle. M. Ogisse a joué un rôle très important dans la formation des chocolatiers damascènes, il leur enseignait l'art de fabriquer du chocolat de qualité supérieure à partir de cacao. Au cours des années 1930 et 1940, les produits Ghraoui étaient vendus dans les grands magasins londoniens tels que Fortnum Mason, Selfridges et Harrods. Grâce à l'Army & Navy Store de Londres, les Gharoui ont même obtenu le titre de fournisseur de Sa Majesté, la reine d'Angleterre. À Paris, les produits Ghraoui étaient vendus chez Fauchon et Hediard.
Sadek Ghraoui supervise l'installation et l'essai de fabrication de biscuits lors de son dernier projet de fabrication : la Société syrienne de fabrication de biscuits et de chocolat, qui est devenue la première société de partenariat public-privé en Syrie.
La Syrie a obtenu son indépendance en 1946 et entre 1946 et 1963, pendant cette période en tant que République syrienne, ces premières années ont été marquées par la croissance économique et la stabilité politique. Malheureusement, les troubles politiques des années 50 et 60 ont causé de graves pertes à Sadek Ghraoui et, en l'espace d'une décennie, sa société a été nationalisée deux fois.
1960
Ouvriers de la société à actionnariat public syrienne de biscuits et chocolats, dernier projet de Sadek Gharoui en 1966.
La première nationalisation a eu lieu après l'union de la Syrie et de l'Égypte. Le président Nasser a lancé une vague de nationalisations dans les deux pays en juin 1961, sans consulter au préalable les principaux experts économiques syriens. L'État a pris le contrôle total du commerce du coton, ainsi que de toutes les sociétés d'import-export. Le père de Bassam Ghraoui a perdu toutes ses usines lorsque Nasser a déclaré la nationalisation de toutes les banques et usines. Après le coup d'État de 1961, la Syrie s’est séparée de l'union et est redevenue une nation indépendante. En 1963, Sadek Ghraoui a décidé de fonder une grande usine où seraient fabriqués des chocolats, des biscuits et des confiseries de haute qualité. La ligne de fabrication nécessaire à la fabrication des biscuits a été achetée à Werner & Pfleiderer à Stuttgart, la ligne pour le chocolat à la société italienne Carle Montanari et la ligne pour le caramel au groupe de fabrication est-allemand Nagema. Le nouveau nom de la société est devenu alors S. Ghraoui and Co. (Syrian Company for Chocolate & Biscuits). Ce fut la dernière entreprise industrielle du père de Bassam Ghraoui. L'usine a été nationalisée sous la direction du parti Baath en 1965; le gouvernement syrien a pris le contrôle total de la gestion et de la production de l'usine, sans M. Ghraoui.
1990
Bassam S. Ghraoui
BASSAM S. GHRAOUI
À la suite de la perte totale de l'entreprise et au décès prématuré de Sadek A. Ghraoui en 1969, son fils, Bassam S. Ghraoui, recommença à zéro à partir de la seule petite boutique qui restait à la famille. La boutique avait enduré une période difficile sous la direction de l'ancien commerçant tandis que le fils de Sadek Ghraoui terminait ses études à l'université, avant de reprendre la direction de la dernière entreprise à leur nom. Bassam Ghraoui a fondé la Ghraoui Chocolate Company Ltd. en 1996 et a ouvert une usine équipée d’outils technologiques les plus modernes dans la périphérie de Damas, où ont été créés des chocolats artisanaux et des confiseries d'une qualité inégalée. Les produits Ghraoui ont été fabriqués avec la plus grande attention et les matières premières les plus superbes ont été sélectionnées comme ingrédients, afin que les attentes liées au grand renommé de leur marque héritée soient satisfaites au maximum.
Les chocolats Ghraoui ont reçu le „Prix d'honneur” en 2005 lors du salon du chocolat le plus exclusif d'Europe, le Salon du Chocolat à Paris. Grâce à ce succès international, Ghraoui a continué à participé aux salons de chocolat, y compris le premier salon annuel du Chocolat et le Chocolate Fashion Show qui s'est tenu à Moscou en 2006. La robe de Ghraoui a été conçue par le créateur de mode belge Stéphane Mahéas et décorée de chocolat par les chocolatiers qualifiés de l'usine Ghraoui. Ghraoui a de nouveau participé au Chocolate Fashion Show à Paris en 2008; la robe spéciale pour ce spectacle a été conçue par le célèbre couturier français Jean Doucet et a été portée par Rachel Legrain Trapani, Miss France 2007. La robe de Ghraoui a également été portée par la chanteuse française Caroline Clément en 2009. À la suite de la guerre civile syrienne, la manufacture Damascène a été fermée en 2012.
RENAISSANCE
En 2017, la marque Ghraoui a été relancé. Une nouvelle page a été tournée dans l'histoire de Ghraoui: notre chocolat renaît une fois de plus, cette fois à Budapest. ”Avec un dévouement à la haute qualité et à l'excellence depuis plus de deux siècles, GHRAOUI a accumulé une expertise exceptionnelle dans la fabrication de produits de chocolat et de confiserie artisanaux exquis. L'équipe GHRAOUI est fière de vous présenter un large choix de gourmandises. Notre magasin phare est situé sur l'avenue Andrássy, au cœur de Budapest. L'avenue a été classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2002, ce qui en fait un choix qui complète parfaitement notre histoire. Depuis, trois autres boutiques Ghraoui exceptionnelles ont ouvert leurs portes à Doha, Dubaï et Abu Dhabi.
Dimanche, Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi
Janvier,Février,Mars,Avril,Mai,Juin,Juillet,Août,Septembre,Octobre,Novembre,Décembre
Articles en stock insuffisant. Plus que [max] en stock.
Mon Panier

Votre panier est vide.

Retour au Shop

Ajouter un message à votre commande Editer la note de votre commande
Calculer les frais de port
Ajouter un code de réduction

Calculer les frais de port

Ajouter un code de réduction

Le code de réduction fonctionnera au moment du paiement